Un joyau caché du barbecue

0
5

Entre un magasin de vêtements pour hommes et une pharmacie CVS, le Snider Plaza dispose d’un restaurant qui prépare tous les jours un délicieux barbecue. Le Douglas Bar & Grill a ouvert ses portes aux premiers jours de l’été et a ravi les clients par ses prix et son ambiance.

“Toute notre thèse était qu’il n’y a pas de barbecue dans le quartier”, explique le propriétaire Doug Pickering. “Nous voulions faire des grillades et ajouter un nouveau restaurant et bar familial au Snider Plaza.”

Après être entré dans le monde de la finance après l’université, Doug s’est tourné vers l’art culinaire en 2013. Depuis, il a été propriétaire de sa propre entreprise de restauration et a participé à des concepts tels que Ferris Wheelers Backyard & BBQ, avant de créer son propre restaurant.

“Cela fait environ deux ans qu’on le prépare”, dit Doug. “Mon propre restaurant a été le but ultime pour moi de m’impliquer dans ce secteur”.

En entrant dans le restaurant, les clients sont accueillis par une ambiance rustique et chaleureuse, complétée par des nuances de brun, de gris et d’or. Le bar de Douglas est fait de bois riche et profond, avec une télévision encastrée dans le mur derrière le bar qui affiche des dizaines de choix de boissons alcoolisées, et la salle à manger dispose de nombreux meubles et tables confortables.

Les clients peuvent commencer par l’un des cocktails décadents de l’établissement. Zaza a du Casamigos Blanco, du jus de citron et du Topo Chico pour les cocktails, tandis que le doux Love Bug a du Code 1530 Pink, du pamplemousse et du sel rose avec un bord en sucre.

Douglas propose également plusieurs variétés de vins et de bières pression, du prosecco au pinot noir en passant par la Mosaic IPA et la Dallas Blonde.

Ensuite, il est temps de s’attaquer au gril. La poitrine texane wagyu de Douglas, fumée pendant 18 heures sur du bois de chêne et de hickory, est à ne pas manquer. Pendant ce temps, l’épaule de porc est fumée pendant 15 heures, puis déchiquetée et trempée dans la sauce maison du restaurant. Les amateurs de viande peuvent également déguster la saucisse de bœuf Akaushi du concept, avec des jalapenos et du cheddar, ou les demi-côtes Duroc de style St-Louis.

Les invités qui n’arrivent pas à se décider sur le choix de leur gril n’ont aucune raison de s’inquiéter. Le restaurant propose des combos pour que les clients puissent mélanger les viandes. De plus, ils peuvent être servis sur des petits pains pour un sandwich de taille texane, qu’il s’agisse d’un fromage grillé, d’un burger barbecue ou d’une dinde fumée.

“Les recettes sont différentes de celles que j’avais l’habitude de faire dans la restauration, car nous sommes passés à la vitesse supérieure et avons utilisé des viandes de meilleure qualité”, explique Doug.

En ce qui concerne les accompagnements, les clients ont du mal à choisir ce qui va avec le grill. Le mac and cheese est composé de chapelure panko grillée et d’une croûte de gouda fumé, tandis que les haricots carioca sont préparés avec de la poitrine hachée et de la sauce barbecue. Vous ne pouvez pas vous tromper avec des frites classiques, garnies du mélange d’épices maison et servies avec du ketchup.

Mais le Douglas Bar & Grill ne se limite pas au barbecue. Le concept s’adresse à tous les types de clients, avec des menus comprenant du saumon fumé, du poulet et des salades. Son entrée de crevettes géantes sauvages et son fromage pimento avec du cheddar fort, des poivrons rouges et des bretzels frits sont également très appréciés des clients.

“Vous voulez être en mesure de servir différents aliments aux gens, car tout le monde ne veut pas manger du barbecue tous les jours”, explique Doug. “Nous essayons de combler ce vide.”

Que vous veniez pour le déjeuner ou le dîner, terminez le repas sur une note sucrée. Douglas sert des desserts classiques du Sud comme le banana pudding avec des gaufres Nilla, des bananes fraîches et de la crème fouettée, et la Texas peach pie avec des pêches du Texas central, de l’avoine et de la glace à la vanille.

Et ne manquez pas le brunch du dimanche. Le restaurant apporte sa propre grillade délicieuse aux plats du petit-déjeuner quotidien. La poitrine blanche est constituée de tranches de poitrine de porc, d’un œuf frit, de fromage pepper jack, de confiture de bacon et de chimichurri sur le biscuit, tandis que le BBQ Benedict est un choix de poitrine wagyu ou de porc effiloché sur un muffin anglais avec un œuf à 63,5 degrés Fahrenheit, des oignons nouveaux et du néerlandais fumé.

“Nous voulons être un bon bar de quartier [et] un restaurant où les gens peuvent venir prendre un cocktail à l’heure de l’apéritif, sortir avec eux ou amener leur famille”, explique Doug.